Sélectionner une page

22. Questionner la croissance de son activité pour garder sa liberté

// Pour écouter directement l’épisode sur SPOTIFYou ITUNES / APPLE PODCAST. //

De l’entreprise familiale de textile, au freelancing 🔮

Cette semaine j’accueille Joseph Donyo sur le podcast ! 

Joseph a un parcours que j’aime beaucoup, car il sort des sentiers battus. Alors oui, il fait une école de commerce…

Mais la suite est hors des cadres. Deux expériences à Boston sur des jobs de commercial, avant de revenir en France pour travailler avec son père dans l’entreprise de textile familiale pendant… 10 ans !

On est donc loin du digital et de ce qu’il fait aujourd’hui.

Oui, parce que depuis 3 ans, Joseph est consultant en Facebook Ads. 

Il anime également des workshops et continue de donner des cours dans certaines écoles, toujours à propos de la publicité sur Facebook.  

Et puis, il a créé son podcast lui aussi : No Pay No Play.

Il a trouvé sa niche, puisqu’il est le seul à proposer un format audio pour tout comprendre de la publicité Facebook. 

Encore une fois, beaucoup de transparence pour cet épisode. Je remercie Joseph !

Dans les nombreux messages que je reçois régulièrement, vous êtes nombreux à noter la transparence et le 0 bullshit dans les thèmes abordés.

Ça me fait extrêmement plaisir, puisque c’est aussi ça l’identité du podcast !

Alors on continue ! Les prochains invités sont prévenus 😄

Dans cet épisode, on est donc revenu sur :

  • Sa transition du textile à la publicité Facebook 🧥

J’ai bien compris l’importance de donner de son temps et de rencontrer de nouvelles personnes régulièrement. Joseph a su détecter les opportunités, sans se précipiter. Étape après étape. Une bonne leçon d’humilité.

  • Ses stratégies pour trouver ses premiers clients 🎉

Pas de formule magique, mais de la patience et des efforts. Il donne beaucoup de conseils actionnables que l’on peut tous reproduire à notre tour. 

  • La création et la gestion de ses multiples projets ⚙️

Clients, formation en ligne, workshops, podcasts et créations de contenus… On a donc creusé ensemble sa manière de s’organiser, de lancer de nouveaux projets. 

  • Sa gestion client et de l’évolution de son offre et de son pricing 💸

 Les indispensables pour tous les freelances. Joseph a été bien concret. 

Comment développer son activité de manière intelligente ? 🧠

On a abordé des sujets qui me tiennent vraiment à coeur. Et notamment, la croissance !

Quand on est indépendant, on est seul à bord. Et certaines réponses sont plus difficiles à trouver…

  • Faut-il nécessairement développer son activité à l’extrême ? 
  • Comment se fixer des limites de croissance ? 
  • Faire moins, mais mieux ? 

Faire grossir son activité, est-ce VRAIMENT la seule route vers la réussite ?

Je ne le pense pas. Et pourtant de l’extérieur, c’est beaucoup plus compliqué.

Quand on observe la croissance d’un freelance, on pense (parfois inconsciemment) à trois scénarios :

  • “Son activité démarre bien, il va maintenant accélérer !”
  • “J’ai l’impression que son activité stagne un peu, ça ne doit pas être facile pour lui”
  • “Dommage qu’il n’ait pas l’ambition de voir plus grand. Il en a les capacité pourtant…”

Aujourd’hui, tout nous pousse à penser croissance à tout prix.

Il n’y a qu’à voir le nombre d’articles chaque semaine parlant de levée de fonds, d’accélération en startups.

Les formateurs quant à eux, parlent d’automatisation du business pour vendre plus, en faisant moins.

Bien que startups et indépendants soient différents sur un certain nombre de points, la comparaison n’est pas si incohérente que ça.

Si le sujet vous intéresse, ça tombe bien ! On en parle en dernière partie de l’épisode.

On démarre d’ailleurs notre discussion sur le dernier livre de Paul Jarvis : Company of One.

Quelques références

Pour échanger avec Joseph :

(1) Son LinkedIn

(2) Son Twitter

Les meilleurs conseils des invités du podcast dans un guide !

25h de contenus résumés pour progresser en freelance 💎

Merci ! Vous allez recevoir un mail avec tous les résumés des épisodes du podcast. À toute de suite 😉